Traitement de l'eau
  Pompe à chaleur     Entretien     Plomberie     Chaudières     Installation salle de bains  
Adoucisseur d'eau
Le calcaire
Quelques conseils pratiques
Osmoseur
Général:
Page d'accueil
Secteur d'intervention
Qui sommes nous ?
Nous contacter
Nos marques

Le calcaire

Le calcaire dans l'eau potable

La présence de calcaire constitue, avec celle de chlore, l'un des deux principaux reproches que les consommateurs ont coutume d'exprimer en terme de confort à l'encontre de l'eau du robinet.

Le calcaire peut effectivement altérer l'agrément d'utilisation de l'eau. Toutefois, un certain nombre d'idées reçues méritent d'être corrigées.



D'où vient-il ?

L'eau du robinet, qui nous est livrée à domicile, est produite à partir d'une "eau brute". Les "eaux brutes" peuvent être "superficielles" (rivières, lacs, fleuves...) ou souterraines. Aujourd'hui, en France, 60 % de l'eau potable est produite à partir de ressources souterraines, 40 % à partir d'eaux de surface. Or, toute eau naturelle contient des sels minéraux, parmi lesquels les bicarbonates de calcium et de magnésium. Ces bicarbonates peuvent, dans certaines conditions, se transformer en carbonates insolubles.
Le calcaire, c'est le carbonate de calcium.


La "dureté de l'eau" constitue l'indicateur de la minéralisation d'une eau, et donc de sa plus ou moins forte teneur en calcaire.
La dureté de l'eau est proportionnelle à sa teneur en calcium et en magnésium. Elle se calcule en "degrés français" (°F), un "degré français" correspondant à 4 mg de calcium ou 2,4 mg de magnésium par litre d'eau.
La dureté d'une eau dépend de la nature géologique des terrains qu'elle a traversés. Ainsi, un sol crayeux ou calcaire donnera une eau "dure" (Nord, Bassin Parisien), alors qu'un sol granitique ou sablonneux donnera plutôt une eau "douce" (Bretagne, Vosges).
En France, on distingue les eaux "douces" (moins de 15 °F), "moyennement dures" (de 15 à 35 °F) et "très dures" (plus de 35 °F).



Calcaire et agrément d'usage

Les principaux problèmes couramment engendrés par une eau fortement calcaire sont les suivants :

- entartrage des résistances de chauffage des lave-linge et des lave-vaisselle, des chaudières et des tuyaux d'eau chaude ;
- apparition de dépôts de tartre sur les casseroles, la vaisselle...;
- désagrément pour l'hygiène et la toilette : sensation d'une eau rêche sur la peau, un linge rêche.
- savons, et détergents en général, moussent moins avec une eau calcaire.

Référence Internet

Centre d'information sur l'eau

21 av. des Templiers 60330 Lagny le Sec

03 44 60 17 47
06 80 44 46 90
 


Revenir à l'Accueil --- Nous contacter --- Nos marques --- Plan du site


Version imprimable